Pourquoi un cerf-volant vole

Le cerf-volant est soumis à plusieurs forces physiques :
La gravité. Le poids du cerf-volant l’entraîne vers le bas.
Cette force s’exerce en son centre de gravité, généralement situé sur son axe vertical de symétrie.
La poussée. Elle est composée de 2 forces :
La portance. C’est elle qui permet l’élévation verticale du cerf-volant.
La trainée. C’est une composante qui s’exerce horizontalement, vers l’arrière.
La poussée varie en fonction de la force du vent et de l’incidence donné au cerf-volant par le bridage. La poussée exerce une traction sur la ligne de retenue via le(s) point(s) d’accroche sur cerf-volant.
En positionnant correctement le point d’accroche le long de la bride, on trouve ainsi l’équilibre parfait pour le réglage de son cerf-volant et pouvoir le faire voler.

Vous pouvez ressentir ces forces avec cette petite expérience.

Sur la route et avec précaution, passez votre main par la fenêtre de la voiture. Lorsque votre main est « à plat » , elle glisse entre les filets d’air. Si la paume est face au vent, votre main est entrainée vers l’arrière. Si vous inclinez votre main, vous ressentez la poussée verticale.